vendredi 31 juillet 2015

la non femino-cotoyance (mais de peu...)

Alors qu'hier contexte et cadre semblaient parfaitement adaptés à un très naturel, doux et léger épisode femino-cotoyant estival avec la charmante et feminine créature évoquée dans la note (juste) precedente, il peut être intéressant (ou pas) de signaler ici le très hâtif (ainsi que soudain) départ de la charmante et féminine créature, juste une petite heure après son arrivée, alors que les toutes précédentes soirées s'étaient poursuivies fort nuitamment. Hâtive quasi-disparition laissant celui qui écrit ce blog fort perplexe.À la... [Lire la suite]
Posté par parentheses à 23:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 30 juillet 2015

la contemplation ciellique et sereine

Aussi incroyable que cela puisse paraître, en ce troisième jour d'occupation d'un intérieur inconnu, pourvu d'une sublimissime terrasse (en pente certes, mais donnant sur une ouverture ciel-euse assez somptueuse), ceci expliquant cela (proximité rapprochée avec l'intérieur domestique usuel et toujours en métamorphique chaos), une surprenante avancée activique sur le " planning " des travaux (cf. notes précédentes) a fait volé en éclat tous les pronostics prévisionnels !Ainsi, pour ceux qui suivent, (mais je n'en veux pas aux autres... [Lire la suite]
Posté par parentheses à 19:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 27 juillet 2015

Le nomadisme d'intérieurs

Nous voici donc à l'aube (ce qui d'entrée commence mal, puisque en totale inadéquation avec le moment (soireux et pré-midnight) où cette (présente) note se voit rédigée) d'un nouveau changement dans le quotidien " tourmenté " (" errant et laborieux " serait plus juste, mais c'est trop tard...) de celui qui écrit ce blog. En effet, pas plus tard que demain, celui qui écrit ce blog translatera géographiquement sa personne (ainsi que quelques affaires personnelles) dans son (ancien) territoire usuel et quartieral, à quelques centaines de... [Lire la suite]
Posté par parentheses à 23:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 26 juillet 2015

le mystere Victor

Un peu lassé de la récurrente thématique (encartonnages, efforts physiques, errances habitationnelles, etc.), certes d'une actualité incontestable (autant que brûlante), qui phagocyte depuis quelques jours (et obsessionnellement) cet espace bloguesque, peut-être serait-il bon (si cela est possible) de passer, au moins pour un temps, à autre chose.Ainsi Victor, dont finalement nous ne savons pas grand chose, si ce n'est qu'il a surgi de nulle part (ce qui en soit, permet de ne pas régler la question (intra- ou extra- terrestre ?) tout... [Lire la suite]
Posté par parentheses à 23:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]
samedi 25 juillet 2015

a long way from home

Alors qu'aujourd'hui encore (on y échappe pas), encartonnages et ports d'objets divers et variés (dans un contexte un tantinet différent, mais nul besoin d'entrer ici dans de confus détails) ont constitué une bonne partie de la journée, (avec toutefois une petite différence puisque comportant une translation géographique de personnes et objets vers un lieu extra-muros qui, soit dit en passant, pourrait bien constituer la destination de l'(encore) hypothétique escapade évoquée dans une récente note éponyme), il peut être intéressant... [Lire la suite]
Posté par parentheses à 23:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 24 juillet 2015

l'épuisance ou l'écrasage

Ayant laissé quartier libre à Victor, (il faut bien qu'il s'aventure un peu dans le (vaste) monde), celui qui écrit ce blog a néanmoins fait aujourd'hui appel à un bon (et ancien) ami qui lui a (amicalement) prêté un véhicule motorisé afin de translater géographiquement objets encombrants (et parfois lourds ainsi que) divers et variés, encartonnés ou pas, en divers lieux spécifiques, chose qui, si elle avait été vraiment possible (même si difficilement concevable) à pieds, l'aurait très certainement épuisé, le poussant au bout de ses... [Lire la suite]
Posté par parentheses à 23:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 23 juillet 2015

la coupe est pleine (ainsi que très courte)

Alors qu'aujourd'hui celui qui écrit ce blog s'est de nouveau agité dans tous les sens (?) en encartonnages, tri (sélectif ou pas) de choses diverses et variées, rendez-vous avec personnes spécifiques pour régler problèmes spécifiques, et autres agitations multidirectionnelles du même ordre, tout cela dans son (temporaire) territoire habitationnel, sans avoir eu le temps de se rendre en son territoire usuel voir ce qu'il pourrait éventuellement faire pour préparer les futures (et incontournables) phases de travaux... [Lire la suite]
Posté par parentheses à 20:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 22 juillet 2015

l'avancée des choses

Aujourd'hui, affrontant divers états caniculaires (transports métropolitains non climatisés, espaces piétonniers autant que publics et asphaltiques assez étonnamment démunis en zones d'ombre, etc.), celui qui écrit ce blog a translaté géographiquement sa personne dans son territoire quartieral usuel afin de s'enquérir de la (bonne ?) avancée des travaux interno-métamorphiques. Il en a profité pour s'octroyer deux (2) haltes (pré- et post- visite enquérante) au bar en bas du boulevard, (résolument inchangé, si ce n'est une légère... [Lire la suite]
Posté par parentheses à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 21 juillet 2015

l'hypothétique (et régénératrice) escapade

Aujourd'hui, celui qui écrit ce blog, sans nouvelles précises de Victor (" je reviens plus tard " a-t-il écrit dans un coin de l'intérieur interne de celui qui écrit ce blog), a décidé de " le prendre cool " et s'est ainsi octroyé une matinée d'activisme réduit, se contentant de quelques translations géographiques de sa personne en divers lieux intra-muros, pour diverses entrevues avec certaines personnes spécifiques (dans le but d'avancer un tantinet dans un autre processus en cours, se déroulant parallèlement au grand œuvre... [Lire la suite]
Posté par parentheses à 19:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 20 juillet 2015

l'attaque sournoise

Alors que celui qui écrit ce blog se trouvait fort satisfait de l'éclatante (?) réussite de la première phase de l'ample processus domestico-métamorphique engagé, et qu'il profitait de l'énergie cinétique développée pour s'attaquer (témérairement) de front à un autre territoire (lui aussi interio-domestique, mais dans un contexte singulièrement différent) activique, (à base similaire de cartons et de boîtes mais dont la finalité n'est plus la métamorphose, mais (plus tristement) l'extinction), force est de constater la survenue... [Lire la suite]
Posté par parentheses à 23:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]