Il peut être toutefois intéressant (ou pas) de signaler ici, afin de (tenter de) peaufiner (très illusoirement) la note (juste) précédente, que la (commençante) envisageance évoquée dans la note encore plus précédente (celle du samedi 20 février 2016) s'est vue (a plusieurs reprises, qui plus est) concrétisée, celui qui écrit ce blog ayant ces dernières semaines géographiquement translaté sa personne en de divers endroits plus ou moins lointains (quoique pour l'heure encore intra-nationaux), de nature plutôt campagnarde.

Ainsi demain, de nouveau, je vais me trouver ailleurs (?) pour quelques jours, envisageant donc (c'est d'une cruelle évidence !) d'y boire des cafés et d'y fumer des cigarettes.