Contre toute attente (drôle d'expression car finalement qui attend quoi, réellement ?), il peut être intéressant (ou pas) de signaler ici que, depuis quelques semaines déjà, celui qui écrit ce blog a débuté (miraculeusement ?) un (tout) nouveau projet hypothétique (" excessivement " hypothétique aurait pu être la formule sensément la plus pertinente, mais au vu des derniers (micro-)événements, peut-être son hypotheticité s'en verra singulièrement réduite, en même temps j'dis ça, j'dis rien...).

Or donc, force est de constater qu'après ces longues périodes de grande expansion du rien (global et particulier ?), (hormis quelques (très) rares épisodes de tentatives de femino-cotoyances (résolument disfonctionnantes) et quelques marécageuses plages pathétiquement désespérées), l'opportunité d'une direction (paradoxalement autant nébuleuse que pointue et précise), de quelque chose qui pourrait se rapprocher d'une sorte d'objectif concret, et la conséquentielle occupation du temps que ce projet demande, tout cela (quoi donc ?) pourrait se ramener à une proposition (intermédiaire à défaut de terminale), simple et populaire (?): cela fait du bien.

(Cela étant, soyons ici rassuré(e)s, cafés et cigarettes perdurent.)